Brossard Ensemble estime que Paul Leduc bafoue les règles de bonne gouvernance

Le jeudi 5 octobre 2017, 14h36

La chef de Brossard Ensemble et candidate à la mairie Doreen Assaad a affirmé être inquiète des agissements de Paul Leduc, lui qui a convoqué une assemblée extraordinaire du conseil municipal le 5 octobre, soit moins de 24 heures avant la fin de la période de dépôt des candidatures aux élections.

Mme Assaad estime qu’une assemblée extraordinaire est normalement tenue pour délibérer sur quelques points qui ne peuvent pas attendre à la prochaine assemblée régulière, alors que celle de ce soir comporte une quinzaine de sujets, dont plusieurs structurants.

«Paul Leduc et son équipe n’ont plus de légitimité pour prendre des décisions importantes pour le futur de Brossard en ce moment, affirme la candidate à la mairie. Les points à l’ordre du jour n’ont pas de caractère urgent et ils pourraient être traités par le prochain conseil. En agissant de la sorte, le maire sortant fait preuve d’un manque de respect, d’autant plus que les points à l’ordre du jour ont un impact financier de 70 M$. C’est un style de gestion partisan, dépassé, voire irrespectueux.»

Doreen Assaad a annoncé que les élus de Brossard Ensemble ne participeront pas à la séance de ce soir, et ce, pour «se dissocier de cette manœuvre».

«Dans le cas d’un des points à l’ordre du jour, soit le centre aquatique, l’appel d’offres s’est terminé le 4 octobre et en moins de 24 heures, le maire et son équipe veulent octroyer le contrat de plusieurs dizaines de millions de dollars, explique Doreen Assaad. C’est très inquiétant, d’autant plus que le maire sortant a une mauvaise feuille de route pour la gestion de projets, notamment avec les retards et les dépassements de coûts concernant les travaux à l’hôtel de ville.» (V.P.)

En savoir plus